Le 17 mai dernier, le gouvernement du Québec adoptait à l’Assemblée Nationale la Loi 78, une loi qui vise à contrôler de manière drastique le droit de grève et ainsi mettre fin à la grève des étudiants contre la hausse des droits de scolarité qui dure depuis plus de 100 jours. Face à cette loi qu’ils jugent à l’encontre des libertés fondamentales, les québécois de tous âges se mobilisent et manifestent dans la rue… mais aussi sur internet.

Inspiré de We Are the 99 Percent créé par le mouvement Occupy Wall Street, le site arrêtezmoiquelquun.com est un exemple de ce que peut-être une manifestation virtuelle. Il offre aux citoyens québécois un moyen simple et ludique de faire entendre leur indignation face à cette Loi numéro 78. Une sorte de désobéissance citoyenne 2.0 où l’on retrouve les photos et les messages de protestation d’une partie de la population, des jeunes, des vieux, actifs ou non.  Une réponse pacifique également élaborée pour contredire le message du gouvernement québecois qui accuse les étudiants de perturber l’ordre public.

On peut donc être pour ou contre le mouvement quoi qu’il en soit cette initiative montre que la mobilisation sur internet n’est pas seulement l’apanage des marques mais aussi celui de nombreux mouvements.

Pour rejoindre les 4005 québécois déjà présents : www.arretermoiquelquun.com